02. Le Domaine

Le Champagne Oudiette est situé à Beaunay, un village situé à 10 km à l’ouest de Vertus et 20 km au sud d’Épernay, dans Les coteaux du Petit Morin.

Nous y cultivons et récoltons la totalité des raisins issus de nos 3 hectares de vignes. Elles sont réparties majoritairement sur la commune de Beaunay, sur des parcelles de Chardonnay et Pinot Noir ainsi que sur la commune de Celles-lès-Condé sur des parcelles de Meunier.


– La philosophie du domaine – 

La philosophie du domaine est de produire un vin connecté à son lieu d’origine. Notre travail de vigneron consiste à comprendre les connexions de chaque lieu pour interagir efficacement avec nos vins et en faire des vins d’émotions.

Au moment du pressurage tous nos raisins sont pressés et vinifiés en mono-parcellaire. C’est la règle essentielle pour comprendre l’influence des sols sur les vins.

Notre inspiration trouve son équilibre entre les techniques de la culture conventionnelle, biodynamie, l’agriculture biologique, la permaculture et maintenant la vitiforesterie. Nous adaptons les applications selon le climat, les maladies, les parcelles et le lieu.

Il n’y a pas de grand vin sans connexion à son lieu d’origine.

– Histoire –

Le Domaine a été fondé dans les années 1920 par Léon et Gabrielle Aubert qui, après-guerre, ont entamés en parallèle de l’agriculture le travail de la vigne sur la commune de Beaunay.

Leur fille, Arlette et son mari André Oudiette, ont développés le domaine viticole durant toute leur vie pour ensuite le transmettre à leurs deux enfants.

Pascal Oudiette l’aîné, accompagné de Sylvie sa femme, ont également consacré leur vie à cultiver la vigne et à faire évoluer le domaine en installant le premier pressoir au début des années 1990. Dans les années 2000, Pascal et Sylvie ont fait l’acquisition de nouvelles parcelle toujours située à Beaunay.


Après 8 ans d’études dans la culture de la vigne et l’œnologie, je rejoins le domaine en 2012. Je prends la suite de mes parents Pascal et Sylvie. Je poursuis l’évolution du domaine en faisant évoluer les pratiques culturales avec une liberté totale. En 2015 après la construction du premier cellier du domaine, je débute la vinification de mes premiers vins.

Maxime Oudiette, Beaunay